Bohèmes

Il est étrange de voir comment la vie fait s’entrecouper nos chemins, parfois avec un timing d’une justesse incroyable.
Nous croisons chaque jour des centaines de personnes, sans que l’une d’entre elles attire forcément notre attention. Il est d’autres fois où le hasard provoque l’échange de quelques mots, de regards…

Ce jour là, dans une ville lointaine, une ville en fête, j’avais simplement dans  l’idée de profiter de la vie, de la soirée, du weekend. De concert en concert, je me suis soudain retrouvée, deux bras autour de moi, une main dans mes cheveux… Si je devais cet échange à un gag du spectacle, les quelques mots échangés par la suite et la douceur de son regard avaient attisé ma curiosité.

Comme le hasard fait toujours bien les choses, il me fut facile de le retrouver sur internet. Nous avons parlé quelques semaines, la curiosité était réciproque, jusqu’au jour où, provoquant mon esprit d’évasion, il m’a dit : « Viens. Viens ce soir. » Et dans une autre ville lointaine, je suis partie…

Il a suffit de quelques centaines de kilomètres pour que je change de monde. Une ville au bord de la mer, une  langue inconnue et un artiste, pas de ceux qui se disent artistes, mais de ceux qui le sont naturellement, profondément. Passionné par son art, il m’a parlé de sa vie, de ses rencontres, de sa philosophie de la vie aussi. Moments de bonheur, remplis de musique, d’une voix chaude et sensuelle chantant pour moi. Nous avons échangé, bien au delà des mots, des rires et des regards, l’essence même de nos corps.

Engoncée dans le manteau de ma timidité, écrasée par le poids de mes complexes, je n’étais pas moi même. Impossible d’être naturelle, impossible de me lâcher, de plaisanter comme j’en ai l’habitude. J’ai compris que je n’étais pas à la hauteur, et qu’il n’y aurait pas de prochaine fois. Je ne regrette rien, au contraire. Ce genre de coup de tête, de grain de folie sont nécessaires à la vie. C’est ce qui la rend intéressante aussi. Une nuit et un jour bohèmes desquels j’ai ramené de nouvelles musiques, des images et des envies et pour lesquels je te remercie…

—————————————————————————————————–

Es extraño ver cómo la vida hace entrecortarse nuestros caminos, a veces con un “timing” increíblemente perfecto. Cruzamos cientos de personas cada día sin que una de ella nos llame la atención. Otras veces, por casualidad, se intercambian palabras, miradas…

Aquel día, en una ciudad lejana, una ciudad en fiesta, quería simplemente disfrutar de la vida, del fin de semana, de la noche. De concierto en concierto, de repente me vi, dos brazos rodeándome, una mano en mi pelo… Si este encuentro hacia parte del espectáculo, las palabras intercambiadas después del concierto habían atizado mi curiosidad.

Como la casualidad quiso que fuera fácil encontrarle por Internet. Hablamos durante unas semanas, la curiosidad era reciproca, hasta que, algún día, puso mi espíritu de evasión a prueba, diciéndome: “Ven. Ven esta noche”. Y en otra ciudad lejana me fui…

Solo con unos cientos de kilómetros, cambié de mundo. Una ciudad a orilla del mar, un idioma extraño y un artista, no de esos que se dicen artistas, pero de los que lo son,  profunda, naturalmente. Apasionado por su arte, me ha hablado de su vida, de sus encuentros y de su filosofía de vida también. Momentos de felicidad, llenos de música,  una voz cálida y sensual cantando por mí. Compartimos, más allá de las palabras, de las risas y de las miradas, la esencia de nuestros cuerpos.

Envarada en el abrigo de mi timidez, agobiada con el peso de mis complejos, no estaba mi misma. Incapaz de ser natural, incapaz de soltarme, de bromear como de costumbre. Entendí que no era a la altura y que no volvería a repetirse. Pero no me arrepiento, todo lo contrario. Este tipo de cabezonada, de vena de locura son esenciales para la vida. Es lo que la hace interesante también. Una noche y un día “bohemios” de los cuales he traído nuevas músicas, imágenes, y deseos. Por eso te doy las gracias…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s