Jour de pluie… Portrait de l’Arrogant(e)

Je ne sais pas pourquoi j’écris ce texte, tu ne le comprendras sûrement pas… Tu es trop égocentrique pour comprendre. J’ai vu comment tu as cru triompher, mais surtout le plaisir que tu prends à jeter tes pseudo victoires à la tête des gens. On sent, au-delà des mots, au-delà de la forme polie des apparences, l’arrogance, la suffisance, la jouissance de blesser. Il est tellement facile de blesser quand on est en position de force, c’est la solution des lâches. Le vainqueur est avant tout humble, il fait preuve de mansuétude, tu ne fais pas partie de cette catégorie. Tes discours sont pleins de grands mots, de grands concepts, le respect, l’amour, le pardon… Ça fait bien, ils donnent l’impression que celui qui les utilise est plein de bonnes intentions. Rideau de fumée qui cache (mal) le message essentiel, celui du mépris. Il est facile d’utiliser ces mots, c’est autre chose que de les appliquer au quotidien. Apprends à vivre ces principes, après tu pourras les employer.

Heureusement, les provocations de ce genre n’atteignent pas leur but. Au contraire… Tentatives pathétiques de prouver sa supériorité, tout ce qu’elles arrivent à faire c’est à inspirer la pitié. La pitié de voir qu’un être est tant centré sur lui-même qu’il ne se rend pas compte de ce qui se passe vraiment autour de lui. La pitié de voir qu’il vit dans l’illusion, dans la naïveté de croire sa victoire éternelle. Une victoire construite sur la manipulation et l’orgueil ne demande qu’à s’écrouler. Demain, dans un mois, dans un an… tu revivras la même situation. Tu vivras dans l’insécurité et dans le doute, car, inconsciemment tu sens déjà que tu n’as pas utilisé les bonnes armes. La vanité et les mensonges provoquent déjà les premières fissures…

La vraie victoire se trouve au fond des cœurs et c’est là ou tu échoues. Car on ne gagne pas un cœur à coup de mépris, d’intimidations et de faux-semblants, au mieux on construit une illusion. Tu ne sauras jamais comment on gagne un cœur car pour cela il faut regarder au-delà de soi, il faut aimer les autres et ça t’es impossible car tu n’aimes que toi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s