Ma découverte de la Kobo Glo

Kobo

Un petit article que j’ai écrit pour le site Avis de lecture

La semaine dernière, je recevais un mail de Philippe m’annonçant que j’étais la gagnante de la liseuse Kobo Glo. Inutile de vous dire que j’attendais le colis avec beaucoup d’impatience. Il est arrivé jeudi contenant une petite boite sobre. Pas de document superflu, un packaging minimaliste pour une liseuse au look épuré. A première vue, elle me plaît beaucoup : élégante, légère, et l’aspect velouté du caoutchouc est très agréable au toucher.

Je ne suis pas du genre à me plonger dans les notices d’utilisation, mais plutôt à me lancer à l’aveugle et je n’ai eu aucun souci à prendre en main la liseuse. Après que la Kobo m’ait accueillie avec un sourire, un guide pas à pas apparaît directement sur l’écran et m’a accompagnée en temps réel. La mise en route est aussi simple que : brancher la liseuse à l’ordinateur, installer le logiciel « Kobo desktop », le laisser faire les mises à jour, et télécharger !

Une fois prête à lire, là encore la Kobo m’a guidée dans les principales fonctions disponibles : comment retrouver le menu principal, tourner les pages, sélectionner un passage, chercher la définition d’un mot… En quelques minutes je me suis fait une idée des fonctions disponibles, accessibles au travers de gestes intuitifs. A noter que, pour tourner la page, on peut aussi bien de glisser le doigt ou tapoter le bord de la page. Moi qui n’ai jamais utilisé de liseuse, j’ai eu l’impression de la maîtriser totalement au bout d’une heure seulement.

Le logiciel « Kobo Desktop » permet de gérer la liseuse et de télécharger des livres via la plate-forme Kobo. Bonne surprise de ma navigation littéraire,… La suite à lire ici: Kobo Glo

Publicités

6 réflexions sur “Ma découverte de la Kobo Glo

  1. Comment est l’éclairage ? J’ai une des premières Kindle d’Amazon(non tactile / sans éclairage) et me posais la question si l’éclairage permet réellement de lire sans se fatiguer ?

    • Bonjour, l’éclairage est pas mal dans la mesure où on peut vraiment régler l’intensité. Par contre, je ne l’utilise pas beaucoup. Je l’ai juste utilisé une fois quand je me suis retrouvée dans le noir dans le train, réglée sur une luminosité assez faible et j’ai apprécié. Mais ça n’a pas duré assez longtemps pour ressentir une quelconque fatigue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s