Une belle initiative! – à ne pas manquer sur Paris.

en-roue-libre-art-deco-26-nov

Un partenariat entre l’atelier d’écriture « En roue libre » et le musée des Arts Décoratifs de Paris ! Le samedi 26 novembre, les participants auront le musée pour eux tous seuls pendant une heure, l’occasion de découvrir l’exposition « L’esprit du Bauhaus » qui se tient en ce moment au musée, puis pourront écrire pendant deux heures,  inspirés par les jolies œuvres et l’atmosphère particulière de l’endroit. Une expérience d’écriture inédite.

Pour vous inscrire:
soit directement sur internet, réservation en ligne
ou par mail à cette adresse (et vous pouvez me mettre en copie): adac@lesartsdecoratifs.fr

A vos plumes! Prêts? rêvez!

Actualités, ateliers d’écriture, concours et autres conseils: venez me suivre sur Facebook!

Stages d’écriture

Atelier d'ete en roue libre

Amis parisiens (ou d’ailleurs) venez vous joindre à nous ! Vous connaissez déjà l’atelier en roue libre car j’y écris beaucoup de mes textes. Laurence Verdier, notre maître de cérémonie , vous propose des ateliers d’été pour naviguer sur les mots, sillonner l’imaginaire et découvrir les histoires que chacun porte en lui. Dans une ambiance toujours chaleureuse et pleine d’humour, les auteurs partagent leurs expériences, leurs projets, leurs conseils de lecture, de spectacle et de cinéma, mais surtout leurs écrits !

3 samedis sont prévus au programme, qui vous permettront de découvrir l’atelier et de vous plonger dans l’écriture et la création.

Au plaisir, peut-être, de vous y rencontrer ! 🙂

Retrouvez toutes les dates, tarifs et autres infos en cliquant sur l’image.

Inscription : atelierenrouelibre@gmail.com/ 06 14 75 90 59

Thème: La lettre de rupture

Cher Rouky,

Assez de minauderies, je crois que je me dois d’être franche avec toi. Je n’en peux plus. Tes feulements embrasés sous ma fenêtre chaque soir me hérissent le poil. Sortir de chez moi pour me rendre compte que tu as encore marqué ton territoire à ma porte, te retrouver à me courir derrière comme un forcené à chaque fois que je passe la haie des Legrand, tout cela me tape sur les moustaches!

Pourtant, je pensais avoir été claire, il est temps que tu comprennes. Appelons un chat un chat, je ne suis plus ta mimine! J’ai d’autres chats à fouetter!

Ne reviens plus miauler par ici,

Minette.

(Texte écrit dans le cadre de l’atelier d’écriture « En roue libre »)